Retour à Nice… c’est le confinement qui est à l’origine de ce changement de lieu de vie. Et non une de mes innombrables décisions. Me voilà donc de retour à Nice, dans un appartement qui devait me servir de point de chute et non véritablement de vie au quotidien. Cette pandémie, ne nous aura rien épargné. Je prends possession de ce petit espace pour m’y installer et y vivre je ne sais pas encore combien de temps. Mes sentiments sont contradictoires. Je ressens à la fois de la tristesse et comme à chacune de mes emménagements, un vrai plaisir. Car qui dit nouvelle installation, dit nouvelle déco. Et ça… ça me botte bien !