Je ne peux m’empêcher de vous raconter la véritable histoire du corset conique iconique de la célèbre chanteuse Madonna.

Le saviez-vous… Jean-Paul Gaultier adore tellement Madonna, qu’elle fut la seule et unique femme à laquelle il demanda sa main. Elle refusa. À plusieurs reprises. Allez donc, savoir pourquoi ?

L’histoire du corset conique iconique/ Pour la petite histoire… Un soir, Jean-Paul Gaultier voit Madonna chanter Holiday à la télé : c’est la révélation. La material girl devient la muse du couturier qui dès lors rêve d’habiller son idole. Sept ans se passe avant que ce fantasme ne devienne réalité. La Madone ambitionne alors un gigantesque Blond Ambition Tour, et fait tout naturellement appel à lui pour concevoir ses costumes de la tournée mondiale. Des tenues qu’elles souhaitent érotiques et ésotériques, l’un se complète dans l’autre, l’autre se projette dans l’un.

"Ce n’est pas parce que j’enlève mes vêtements en public, que je révèle une once de mon âme." Madonna

L’histoire du corset conique iconique / C’est alors qu’il crée pour elle et uniquement pour elle, le célèbre corset aux seins coniques servant d’écrin pour seins-obus. On y voit une féminité rincée d’une agressivité pleine d’humour. Un effet provoquant assuré et assumé. C’est sans doute ce savant mélange de rétro et de contemporain qui en a fait la pièce iconique reconnaissable entre toutes, devenue, sans cliché, l’emblème d’une époque. Et le symbole de l’audace et du sex-appeal de Madonna.