rue copenhagen vie en rose

Il faut un début à tout

Entre l’écriture de 4 magazines, les shootings de mode, les collaborations diverses et variées, la commercialisation des titres, la gestion d’une équipe et la vie « banale » d’une petite entreprise… quand trouver le temps d’écrire… pour vous ? La nuit. La nuit bien sûr. Quand tout le monde dort. Dans ce calme profond, presque inquiétant, on entend juste le clapotis des touches de mon clavier. Un bruit rassurant, régulier… l’inspiration est au rendez-vous. 

Un blog de plus, me direz-vous ? Et je vous répondrai OUI.

Forcément, un blog de plus mais peut-être un peu différent tout de même. J’ai l’impression en tout cas que je peux apporter une touche de couleurs dans la vie des gens. Quels qu’ils soient. Et puis, j’avais aussi envie d’écrire pour immortaliser en quelque sorte mon déracinement à Copenhague, mon départ plein d’insouciance au pays des vikings et des smørrebrød. Je suis partie tout de même qu’avec 4 valises de 23 kg pour ma fille (Charlotte de 15 ans) et moi. Le choix du pays et de la ville, n’a pas été fait au hasard mais tout de même… tout quitter pour s’y installer, fallait oser. Un pas difficile à franchir mais ceux qui me connaissent bien, savent à quel point je suis « risque tout ». Un trait de mon caractère qui peut être à double tranchant. Oh ! j’en ai fait maintes fois l’expérience. Mais peut-on vraiment changer ? Maintenant que je viens d’atteindre le chiffre fatidique de 51 ans (j’ose l’écrire) je me pose encore cette question… et la réponse tarde à venir. 

Voilà donc ce blog, mon calepin d’idées, mon journal de bord où je fixerai à jamais (c’est la particularité d’internet) la vie, ma vie… de passage à Copenhague, pour encore une année certainement (merci à la pandémie) puis un autre pays, une autre ville. Ma liste est plutôt longue : Vancouver, Lisbonne, Madrid ou Barcelone, New-York, Bruxelles… Avec ce blog, je vais pouvoir non seulement me confier mais surtout partager : les lieux que je découvre, les rencontres que je fais, les petits tracas du quotidien, la mode qui vient d’ailleurs, les émotions du moment, les inquiétudes et les instants de bonheur. Ce blog sera à la fois intimiste et accessible au plus grand nombre. Voilà encore ce qui me caractérise souvent : l’ambivalence, cette volonté de ne pas forcément trancher. Laisser libre cours. J’ai par contre appris cela avec le temps. La maturité sans doute. 

Vous êtes ici chez moi comme chez vous, je vous y accueille, les bras ouverts. Et je vous souhaite d’y passer un bon moment.

Dans les rues colorées de Copenhague

Et comme dit mon titre : il faut un début à tout !

Karina Vigier

No Comments

Leave a Reply

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

About Me

About Me

Je suis avant tout une femme de caractère. À la tête de 4 magazines dans le monde de la mode enfantine, j'ai trouvé, à l’aube de mes 51 ans, un nouveau terrain de jeu : MOI ! Cheveux grisonnants, look affirmé, je me suis lancée d'abord sur Instagram en soignant mon feed, et en installant une ligne éditoriale simple et élégante. Lunettes oversize, looks colorés ou minimalistes, il est clair que je ne passe pas inaperçue ! Voici donc un blog à mon image, celui d'une femme "over 50": libérée, fashion, active et pourquoi pas séduisante ? Tout est histoire de cohérence.

Subscribe & Follow

Instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur : aucune publication trouvée.

Assurez-vous que ce compte a des publications disponibles sur instagram.com.

×
Translate »