⎰Hello Denmark⎱

Ça se précise. On est à quelques jours du départ. J’ai réservé une maison dans la banlieue de Copenhague, un patelin au doux nom imprononçable de Hvidovre. 

Je me la joue sécurité à fond. Une location assurée pour un mois, le temps de prendre mes marques et de trouver sur place un appartement qui pourrait m’accueillir avec ma Charlotte. Pas trop loin de son école. Elle sera au Lycée Français de Copenhague dans le quartier de Frederiksberg, un petit Neuilly du Nord.

Les valises sont prêtes et les cartons qui suivront aussi. Je regarde mon appartement de Cimiez se vider des choses que j’aime. C’était un appartement qui aurait dû être un havre de paix, appartement familial mais qui a malheureusement été le témoin de ma séparation d’avec mon second mari, de la crise d’adolescence de Charlotte, de mon envie de tout arrêter tellement tout allait de travers, de mes disputes familiales avec ma maman à cause de mes fameux choix, d’une véritable souffrance difficile à dissimuler… Il était donc temps de tourner la page et de laisser tout cela derrière nous.

Le taxi est là, en bas… on descend avec Charlotte sans se retourner. Je ne sais pas ce qu’elle ressent. Comprend-t-elle que nous ne partons pas en vacances ? Que dans trois jours, elle fait sa rentrée (en retard) dans une nouvelle école, dans un nouveau pays dont on ne parle ni l’une, ni l’autre la langue. J’ai un nœud dans l’estomac. Je pars, je quitte la France mais pour trouver quoi ailleurs ? Est-ce que l’herbe est vraiment plus verte ailleurs ?

Je me retiens de pleurer. Je ne peux pas me permettre d’émettre des doutes. 

Plus maintenant. Je vais être seule, avec ma fille dans un pays avec un double objectif : se faire du bien et faire du bien au magazine. Vais-je y arriver ?

Le vol se passe sans encombre, nos valises arrivent même les premières. C’est assez rare pour être remarqué. Serait-ce un bon signe ? J’ai réservé un transfert avec la compagnie Blacklane.com (non sponsorisé) pour ne pas galérer avec nos valises qui ne pourraient pas de toute façon, toutes rentrer dans un taxi traditionnel. 

La durée du transfert ne dure à peine que 20 minutes et on découvre notre nouveau chez nous. Un home sweet home juste pour un mois. C’est le début du commencement. 

Charlotte et moi, le jour de notre arrivée, le 14 novembre 2019, à Hvidovre, Danemark

A suivre…

Il y a ceux qui parlent de changer de vie et ceux qui osent le faire

No Comments

Leave a Reply

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

About Me

About Me

Je suis avant tout une femme de caractère. À la tête de 4 magazines dans le monde de la mode enfantine, j'ai trouvé, à l’aube de mes 51 ans, un nouveau terrain de jeu : MOI ! Cheveux grisonnants, look affirmé, je me suis lancée d'abord sur Instagram en soignant mon feed, et en installant une ligne éditoriale simple et élégante. Lunettes oversize, looks colorés ou minimalistes, il est clair que je ne passe pas inaperçue ! Voici donc un blog à mon image, celui d'une femme "over 50": libérée, fashion, active et pourquoi pas séduisante ? Tout est histoire de cohérence.

Subscribe & Follow

Instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur : aucune publication trouvée.

Assurez-vous que ce compte a des publications disponibles sur instagram.com.

×
Translate »